Du 19 novembre au 19 décembre 2021
15 représentations
Du 13 au 22 mai 2022
7 représentations

 


 

 

 

 

 

Béatifique
sulla strada

 

D’après François d’Assise et Clément Rosset,
Jacques Le Goff, Dante, Walt Whitman, Thomas Wolfe, Jack Kerouac, Herman Melville, Baruch Spinoza, Olivier Messiaen....

Texte et mise en scène Chantal Melior
Assistée de François Louis

Sandrine BAUMAJS
Ginepro l’Allegrone Innocent III Frère Jacqueline

Olivier COURTEMANCHE
Giovanni il Simplice Renato le Paysan Olivo le Bandit

Manon DURAND
Leone Pecorella di dio

Ariane LACQUEMENT
Le Vagabond Egidio della Tavola rotonda Le Fou

François LOUIS
Clemente Rosso il Buffone Pietro Bernardone Melville
Le Romain

Séraphin MITOUARD
Masseo il Bello Le Cardinal Serafino le Bandit

Mathieu MOTTET
François d’Assise le Petit pauvre

Nadine WEISZBERG
Le-simple Poverella Frère Illuminé

Chorégraphie Ariane Lacquement
Travail vocal & arrangements Carol Lipkind
Costumes Sandrine Baumajs
Décors Marine Porque
Lumières Michel Chauvot
Photos Bernard Quérard
Captation Aurélien Melior
Site Bernard Auclair

Création 2021 / 2022
Production Théâtre du Voyageur

Avec le soutien de la Ville d’Asnières,
de la Région Ile de France,
du conseil départemental des Hauts-de-Seine

 

 


PHOTOS


VIDEO


DOSSIER
DE PRESSE

 


Selon Jack Kerouac, « être beat, ce n’est pas seulement être pauvre ou paumé, mais également être dans un état de béatitude, comme saint François, essayer d’aimer toute vie, essayer d’être absolument sincère avec chacun, pratiquer l’endurance, la bonté, cultiver la joie du coeur. »

« Pourquoi toi ? » demande un frère à François. Nous savons qu’il a vécu dans le dénuement et qu’il parlait aux oiseaux. Nous savons que malgré sa petite santé, nous n’avons pas affaire à quelque ascète mortifère. Sa joie de vivre, sa simplicité, son allégresse ont fait de lui l’ami du présent qui passe, celui à qui, selon la formule de Clément Rosset, le passé et le futur seront donnés par surcroît.

Les personnages de Béatifique, fictifs ou réels, ont en commun cette sorte de folie, qui est sagesse et légèreté́, une joie inconditionnelle...

J’entendrai par Joie une passion par laquelle l’esprit passe par une plus grande perfection. De plus, l’affect de Joie, quand il se rapporte à la fois à l’esprit et au corps, je l’appelle Chatouillement ou Allégresse. (Baruch Spinoza)

            réserver BEATIFIQUE